16 avr. 2014

Cheat code : Gold 8

Et me revoilà dans une salle d'attente, sans possibilité de savoir quand je serai le prochain.

Ce qui me donne l'occasion de poser sur papier cette idée ridicule :

INFINITE MONEY 

Alors non je ne vais pas vous faire un cours sur le trading du forex !
Non je ne vous dirai pas que cette méthode est infaillible dans tout les cas.

Par contre je peux vous dire que je partage cette méthode car plus on est de fou, plus on est riche !

Pourquoi les taux de conversion d'une devise à l'autre changent ? car il est possible de "créer" de l'argent. Quand votre banquier vous accorde 1000 euros de prêt, il ne dispose que de 100 euros dans son coffre.

C'est ainsi que l'argent tel que nous le connaissons se fabrique. Nous faisons tous tourner "la planche à billet", et cela votre banquier se gardera bien de vous le dire, car lui investit dans des valeurs plus fiables que l'argent.

Einstein disait ceci : 
"1 heure passée près d'une jolie femme semble durer 1 minute"
"1 minute passée sur un four brûlant semble durer une heure"
"C'est ça la relativité"

Mais Einstein n'avait pas de problèmes d'argent je suppose, car il a oublié de préciser ceci :

Le temps ça n'est pas de l'argent.

Du moins pas celui qu'on connaît.

Non le temps c'est un besoin primaire, et notre espérance de vie accru ce dernier siècle le montre bien : plus nous vivons longtemps plus les idée les plus farfelue devienne réelle.


Il existe aujourd'hui une valeur qui contredit celle de l'argent que nous connaissons vous et moi :


Le BitCoin

Pourquoi ?
Car à la base de sa conception il existe en nombre limite. Un nombre invariable, pour toujours.

Et donc ?
Plus de gens en auront plus il vaudra cher, et plus il vaudra cher plus les gens en voudront. 

L'argent c'est le temps

CQFD


Actuellement 1 bitcoin coûte 330 euros environ
Il y a une petite année 1 euros valait des centaine de bitcoin

Seul la mafia, quelques initiés s'en servent et pourtant il a déjà une valeur démesurée.

Ce système ne s'écroulera pas, néanmoins il y aura des temps d'attente pour en obtenir qui vont s'allonger, car sa conception est calibrée pour tenir un certains nombre de transaction par jour.


Le web 3.0 est déjà la, laissez vous tenter, avec pureté, que vos actions puissent être érigées en maxime de l'univers. 

L'Homme est bon par essence, j'y crois en tout les cas.


Dédicace à Karl Marx





8 avr. 2014

Besoins et Liberté

Les pyramides

Pourquoi ? Pourquoi cette forme ?
La hiérarchie semblait être la réponse la plus plausible. D'ailleurs, beaucoup de systèmes de valeurs reposent là-dessus. La pyramide des âges, la pyramide de Maslow, toutes les pyramides de besoin. Afin de pouvoir envisager de combler un besoin supérieur, les besoins inférieurs doivent être comblés.


France

« la liberté, c'est juste la longueur de la chaîne. »
Lionel, porte de Pantin

Tous les gens naissent « libres et égaux » en droits. Plus le temps passe, et plus la liberté s'estompe. L'égalité n'est plus que l'égalité des chances... De ceux qui n'ont pas l'argent pour être plus égaux.

Ce système, ses valeurs dans lesquelles le monde entier croit et nous reconnaît, ceci est dû à nos devoirs. Notamment. Il y a des devoirs nobles, le devoir de mémoire par exemple. Il y a des devoirs moins nobles comme de voter pour des entités qui ne nous connaissent pas et ne nous écoutent pas. Je me rappelle par exemple Pierre Mendès France et ses discussions au coin du feu relayés par la radio. Des devoirs s'accumulent et notre liberté tout autant. 

* Suis-je aussi égal devant la loi qu'un diplomate écrasant impunément un petit garçon ? 
* Suis-je aussi libre de pleurer et d'exprimer ce que les mots ne peuvent devant la société ?

Non !

Je refuse ce système et tous ceux qui le respectent. Soit par crainte, soit car ils sont privilégiés.


Je suis fou.
Qu'un fou parmi tant d'autres fous de ce malaise qui nous ronge et nous hante jour et nuit.

Zog, zog, yes master.
je suis en asile psychiatrique avec un entonnoir sur la tête. Et ce n'est pas "Alice au pays des merveilles". Le Magicien d'Oz n'arrivera pas avant 1:00, et rien ne garantit qu'il m'apprendra dans son obscur jargon la formule "sésame, ouvre-toi".

J'aimais bien mon ancien établissement.
Les gens étaient moins conventionnels et leur respect si difficile à gagner. 

Comprendre la folie, je crois que c'est le lourd fardeau, le don que le créateur m'a donné sur cette terre.
Car l'homme est bon, il faut le prendre comme il est, ne jamais essayer de le changer. Du moins si sa vie n'est pas menacée. La vie est un don sacré. Nina, j'aurais voulu t'en faire cadeau.
Tendrement, amoureusement, ton oncle qui t'aime.


Equation du temps

Si le temps est relatif, comme nous le remarquons tous tous les jours, alors le temps est de l'argent. Seulement, Marx nous dit bien que l'argent n'est qu'une monnaie d'échange pour obtenir de la force de travail et des connaissances. Alors le temps, tout nu, seul, qu'est-ce que c'est ?
... Le temps est un BESOIN !

Et comme tout besoin il peut servir de monnaie d'échange. Mais surtout, il est une valeur profondément ancrée dans notre cerveau. Depuis la nuit des temps, nombreux sont par exemple les peuples qui célèbrent l'évènement si particulier de la "pleine lune". Aujourd'hui, la définition exacte d'une seconde laisserait tout le monde pantois alors on s'accorde à ajouter un jour tous les quatre ans, sauf tous les 400 ans... mais tous les 1000 ans !! 
Et encore, on parle de jours. Si je vous comptais le nombre de bugs que j'ai générés en approximativement une journée à 24 heures....

À partir de là, que faire ?

Comment définir la nature et le prix de chacun de nos services ? À mon sens, une seule réponse tombe sous le sens : UN SALAIRE HORAIRE UNIQUE.

Cela n'interdit pas entrepreneuriat bien sûr, mais cela normalise les échanges sur des bases saines.

 Mabdylon

13 mars 2014

Métro productivité boulot

Putain ce que je m'emmerde dans les transports !

Non sans déconner, il y a bien des fois une fille très agréable à regarder que je regarde furtivement par reflets interposés... Mais sinon globalement je me fais chier.

Comment rentabiliser ce putain de temps, bordel ?
Alors du coup il y a les outils de productivité.  Ou ce qui me permet de m'extraire.

Par exemple Blogger qui me permet d'écrire mes pensées dans le train.

Sinon il y a mes mail, ça m'occupe bien, d'ailleurs j'ai pas mal à faire.

Sinon il y a Trello, mais comme t'as Free que t'as rien compris, et bah tu captes pas.

Sinon y'a ce putain d'iPhone qui tombe en rade 3 fois par jour.

Non sans déc'. C'est un iPhone 4S. Une révolution qu'ils disaient. En vérité une grosse bouse encombrante.

C'est gros, ça tient approximativement 1/3 de journée avec la dernière mise à jour.
C'est de la merde. Je comprends pas comment on arrive à vendre un produit comme ça aux gens.
Sérieux, j'achète un tel quand l'ancien n'est plus assez puissant : Apple à trouvé une autre manière de nous refourguer sa nouvelle daube tous les ans.

Ça tient pas un radis. Il y a 10 ans, la loi de Moore était toujours vérifiée depuis 30 ans : " la puissance des processeurs va doubler tout les 2 ans". (Je fais gros car en fait c'est le nombre de transistors je crois).

Ce petit miracle à eut lieu 30 ans d'affilée. Et on a fait des progrès magnifiques.

Mon premier ordinateur familial était un Texas instrument. Je saurais même pas vous dire quelle vitesse. Tout ce que je peux dire c'est qu'il était hyper bien pensé et qu'on pouvait jouer à "la petite voiture qui saute" comme je l'appelais à l'époque.
Puis on a racheté des ordis dans la famille tous les 2 ans sans broncher car les produits étaient toujours sincèrement mieux. La technologie de la miniaturisation n'avait pas de limite .

Mais elle s'est heurté à la barrière de l'atome.

Aujourd'hui pour les entreprises, il faut continuer à nous faire raquer tout les 2 ans.

Alors on a inventé les batteries en mousse. Lithium et compagnie.

Heureusement, des chargeurs externes autonomes permettent de s'en sortir, mais globalement la moyenne des gens se laisse emmerder par ça.

Tu peux aller chier avec ta nouvelle révolution en mousse ! Apprends à faire des batteries et on en reparle. Me vends pas du rêve, vends moi un produit qui marche et qui dure plus de 2 ans. Sérieux, je met 600 euros, le prix d'un ordinateur branché sur secteur et tu me dis que dans 2 ans je rachète ?

Mais au lieu de payer des designers et des graphistes pour faire un beau produit, fais moi un putain de produit utile, utilisable et avec 10 ans de durée de vie.
Je hais l'obsolescence programmée. ( insérer documentaire Arte.)



Ps: et en plus si tu publies ton article dans le train et que t'as free, t'as rien compris !!!

Mais j'y reviendrai.


Mabdylon, 

Détracteur à ses heures

PS : Mon I-phone est passé de 40% à 7% en 30 minutes, le temps de taper l'article. A 9H35, la journée s'annonce déjà pourrie !


7 mars 2014

Reverse Engineering de la voie 9 à Saint Lazare

Alors kézako encore ce gros mot ?

Bah t'as qu'à lire !

Non sans déconner, derrière ce terme assez barbare se cache une pratique que nous utilisons tous les
Ceci n'est pas une révolution, ni une freebox !

jours sans le savoir. Il s'agit d'un mécanisme de pensée bien connu des hackeurs, d'ailleurs : le BlackBox si je me souvient bien.

ARGGGHH Encore un mot compliqué !

... Mais vous l'utilisez tous les jours. :)

Pour faire simple, ou presque, lorsqu'un hackeur étudie un système pour en déduire ses failles, il fait peut faire face à deux situations qu'il va catégoriser en "Black" ou "White" box. (Et "BlackBox" ça doit vous faire penser automatiquement à la boite noire d'un avion.)

Effectivement, monsieur le hackeur lors de son raisonnement pourra soit avoir accès aux sources du logiciel, soit non !

Donc un hack en "BlackBox", c'est devoir deviner le fonctionnement d'un système sans en connaitre les rouages.
Eh oui, l'open source fait que cette situation peut arriver dans l'informatique.

C'est un peu comme si dans la vraie vie, le célèbre fournisseur de machine volante @BOING laissait les plans de son Millennium Falcon sur Wikipédia... Bah c'est pas le cas ! Et pourtant ce serait tellement bénéfique, chacun pourrait mettre le nez dedans et expliquer pourquoi des toilettes d'une si petite taille ce n'est pas une bonne idée ! (Je crois qu'Easy Jet songe à fabriquer des avions sans toilettes, mais je suis plus sûr.)

Ian-Solo, défenseur de l'open-source devant l'éternel. BOING REMBALLE !

Donc le blackbox c'est expliqué. Maintenant, le reverse engeneering. Après cette petite digression, nous reprendrons.


Définition broken de wikipédia 0.3 :
Le reverse engeneering c'est le mécanisme de pensée par lequel un organisme vivant décompose et reproduit un système auquel il s’intéresse.
@Copyright Mabdylon : t'y touches t'es mort !

Avant de passer au cas pratique de la gare Saint-Lazare et de sa voie 9, pourquoi cette définition hyper large : parce que je pense que les poissons en font souvent, mais les bactéries un peu moins !

Plan de construction 0.1, c'est flou !
Aujourd'hui comme tous les jours depuis un an, je prends mon train à Saint-Lazare et une suppression a eu lieu. Presque comme tous les jours en fait.

A cette occasion, on observe plusieurs comportements dans la gare, mais pour comprendre il faut d'abord vous expliquer la configuration du lieu.

Composition du système :
- 27 voies de trains.
- 4 afficheurs centraux disposés toutes les 5 voies environs, c'est pas hyper régulier. Ces afficheurs résument les affichages de toutes les voies. Appelons les "AfficheursCentraux".
- des afficheurs à l'entrée de chaque voie. Appelons les "AfficheursDeVoie".
- des afficheurs au milieu de chaque voie qui affichent la même chose que AfficheursDeVoie. appelons le pour la démonstration "AfficheursMilieuVoie".

Voilà à quoi ressemble de l'open data !

Ensuite, analysons le comportement des gens quand aucun train n'est annoncé pour comprendre les incohérences :
- La grande majorité des gens lors d'un retard reste devant l'AfficheursCentraux.
- Une petite partie des gens se dirigent vers un groupe d'AfficheursDeVoie
- Une infime partie des gens vont sur les quais au niveau de l'AfficheursMilieuVoie

 Il semblerait donc qu'il existe un moyen de prédire les voies avec un peu de sureté au moins, mais que celui-ci soit assez sioux.

J'ai cru au départ que l'application SNCF donnait parfois les numéros de voies en avance sur iphone. Ce n'est pas le cas.

Un jour, j'ai compris que les AfficheursDeVoie se déclenchaient avant les AfficheursCentraux, avec un décalage d'environ 20 secondes.

Cette découverte vous permet de bénéficier d'une place assise à coup sûr si vous êtes capable d'anticiper avec un peu de précision le numéro de voie du train.

Plan de construction 2.0
MAIS ALORS BORDEL COMMENT CERTAINS FONT ILS POUR ÊTRE DÉJÀ AU MILIEU DE LA VOIE OU DANS LE TRAIN !

J'ai toujours résisté à l'envie de poser cette question. Car soyons honnête, celui qui ne le sait pas à l'air d'un con. Alors je ne me suis pas investi plus que ça dans la tâche, j'ai laissé mes prédictions s'affiner en fonction de mes connaissances.

D'abord, par habitude, j'ai remarqué que la ligne J direction Ermont-Eaubonne en cette année 2013 arrivait dans 90% des cas sur les voies impaires de 8 à 14 et en cas d'avarie exceptionnelle parfois sur les voies de 20 à 24, sans distinction.


Rien qu'avec cette déduction vous faites déjà partie du petit groupe qui attend sous les panneaux AfficheursDeVoie...

GG, VOUS ETES AU LEVEL 2 DESORMAIS !

Maintenant, si vous êtes usager de la ligne J, je vous propose de sauter la partie qui suit, car le raisonnement vous fera économiser beaucoup de temps passé sur votre smartphone et vous fera d'autant plus grandir.

Ce raisonnement n'est pas infaillible du tout, mais la probabilité qu'il soit bon est assez forte pour que vous vous dirigiez avec les ROXORS de la gare direct dans le train alors que la voie n'est pas encore annoncée.

In real life... Moins sexy c'est sûr !
Tout d'abord il faut connaitre la ligne J un petit peu. Beaucoup de train passent par Argenteuil, mais la destination finale n'est pas forcément Argenteuil. Je m'en suis rendu compte en m'endormant dans le train l'autre jour alors que j'avais pris une destination de substitution, des trains qui font aussi partie de la ligne J. J'avoue que cela ne m’intéressait guère, mais finalement une donnée que j'avais assez intuitivement captée s'est soudain expliquée :

- Les voies 1 à 8 sont destinées aux sales bourgeois qui ont la chance d'avoir des bombardier hyper luxueux avec la clim et tout et tout. Bref, pas moi. J'en ai rien à foutre, je suis juste jaloux dans mon train TOUT MOISI MAIS QUAND MÊME MIEUX QUE LES VIEUX TRAINS AVEC LA SECONDE CLASSE !

- Les voies 14 à 20 sont réservées à je ne sais quoi, parce que je passe pas devant et je m'en tape. En tout cas ils ont les même trains que nous alors leur commune doit être aussi pauvre que la notre.

- Les voies 20 à 24 vont en général vers la Normandie, c'est donc les voies des "Grands Voyageurs".

D'AILLEURS CE TERME M’ÉNERVE ! CAR OUI PRENDRE LE TRAIN PENDANT PLUS DE 1H NE FAIT PAS DE TOI UN GRAND VOYAGEUR !!!!!!!!
Non au contraire, prendre le train entre 23 et 50 minutes par jours en fonction des avaries matérielles de la ligne J fait de moi UN PUTAIN DE ROXOR DU VOYAGE.

Vivi Mr. SNCF, je retirerai ma diffamation quand tu me le demanderas !

Je veux et j'insiste pour que le titre "Voyageur de l'extrême" soit inscrit sur mon pass navigo dès le mois d'Avril.

Donc nous savons qu'en cas de merde extrême notre train sera sur les voies 20 à 24 et honnêtement je n'ai pas analysé cette partie là, mais elle peut se déduire de la même façon je pense.

Nous savons aussi que le train vers Ermont-Eaubonne peut arriver sur les voies 9, 11, 13. Déjà vous n'avez plus qu'une chance sur 3 de vous tromper.

En plus nous savons que les trains qui ne vont pas à Ermont-Eaubonne sont sur les voies 9 à 15 et-plus-mais-on-s'en-fout-complet.

Le jeu commence donc. Il faut regarder les voies vides ainsi que les trains déjà à quai.

Par exemple prenons un cas un peu extrême :

- La voie 12 et 9 sont occupées, le train de la ligne J vers Pontoise est annoncé sur la voie 9.
=> Vous pouvez être certains que votre train ne sera pas sur ces 2 lignes.

Il vous suffit donc de guetter le premier train entrant en gare sur les voies 11 et 13 et de vous avancer jusqu'au milieu du quai.

Là, deux stratégies pour confirmer votre hypothèse et ne pas prendre de risque :

1/ La stratégie de : l'idiot-qui-regarde-le-doigt-quand-le-sage-pointe-la-lune : tu regardes l'afficheur ..
2/ L'analyse comportementale : Une fois en milieu de voie, regarder l'AfficheurCentral. Au premier mouvement de foule vers les voies 9 10 11 ou 13, s'affoler et revenir vers l'afficheur central. Risqué, mais honnêtement on se trompe rarement.
3/ OUI 3 ! VOUS AVEZ BIEN LU. Jamais testé, mais je soupçonne qu'en demandant aux gens qui sortent du train d'où il vient vous aurez une réponse assez viable !

Ensuite comment utiliser ce super pouvoir que vous avez désormais acquis ?

Plusieurs options viennent à l'esprit :

A/ Le mec intriguant : je garde le baladeur-smarphone 2.0 et j'ai l'air d'un mec stylé qui voit l'avenir en me dirigeant à l'avance vers ma voie. Les quelques intrigués doivent être sacrément véners de ne pas savoir comment je fais pour savoir.
B/ Le rebelle : je fume ma clope au milieu de la voie sur l'énorme marque au sol "Interdit de fumer". Parce que comme le disait Sartre : "Il est interdit d'interdire".
C/ Le joueur de poker : je rentre direct dans le train vide sans regarder AfficheurCentral, ni AfficheurVoie et encore moins AfficheurMilieuVoie parce que : JAI-DES-COUILLES-ET-JE-SUIS-SUR-QUE-JAI-RAISON.

D/ Fuck the system
Voilà, maintenant vous savez tout du reverse engineering ! Et au passage, voici votre nouveau diplôme à imprimer au format A4 et à coller dans vos WC :

Oui vu mes talents de graphistes reconnu, ce sera mieux dans les WC !

Eh oui, en informatique c'est la même chose. Vous étudiez un concept dont vous n'avez pas les plans et en fonction des comportements de ce système, vous déduisez le plan.

Cette petite démonstration est une infime partie de la déduction du plan d'aiguillage de la gare Saint-Lazare, mais elle montre une chose : en isolant des parcelles du système à explorer nous pouvons déduire avec assez de certitude le fonctionnement qu'il y a derrière !

Répétez l'opération de nombreuses fois sur différentes parties du système et vous aurez enfin HACKÉ LA GARE SAINT LAZARE :)

So true

Dire que j'ai pris ce train 5 ans sans me poser de questions et 1 an sans comprendre la solution... Ça m’énerve, mais ça va mieux quand même :)


Petite vidéo qui rappelle beaucoup le livre "Pourquoi j'ai mangé mon père" :

 


Mabdylon, 

Voyageur de l'extrême sur la ligne J



5 mars 2014

Use the force Paulo !



Suite à une conversation Facebook, je préfère éclaircir mon propos ici, car j'ai envie d'écrire.

Paulo adore la technologie, et Paulo il a trouvé un anneau pour les diriger tous, et dans les ténèbres les réunir :

https://www.kickstarter.com/projects/1761670738/ring-shortcut-everything



Du coup s'ensuit la discussion habituelle :

- J'aime, j'aime pas, pourquoi on ferait pas un sextoy qui réagit à l'anneau, toussa quoi.

Parmi les arguments de ma dénigrade acharnée, mon argument majeur fût :

"Alors oui mais non, un chargeur micro-usb, ça rend juste l'objet trop gros, trop moche, ils auraient mieux fait de trouver un chargeur propriétaire à la Pebble ou de l'induction électromagnétique pour un chargement à distance"

Et là je dis peut être des conneries car je ne sais pas combien devrait mesurer le capteur pour recharger l'énergie et quel serait le rendement... mes années de physique sont trop loin derrière moi.

S'ensuit un nouveau dialogue, dans le train, avec une connexion 3G en mousse (merci Free) et surtout PLUS DE BATTERIE sur mon super Iphone (merci Apple) :

Paul : Dans 5 ans ça se chargera à la chaleur de la main. Ou solaire, voire un système lié au mouvement, comme les balanciers de montre ou le process dynamo.
Moi : Déjà mis en place dans plusieurs projet en Afrique. J'avais kiffé la lampe à gravité.  C'est tout con mais le potentiel est tellement énorme ! Un poids qui descend et tu transformes l'énergie mécanique via dynamo en énergie électrique. Du coup, si tu soulèves 2 kilos à 1 mètre du sol t'as genre 10 min de lumière.* Mais le rendement est pourri je crois. La force gravitationnelle est la plus petite des forces.
* NDLR : Bullshit, je ne me rappelle absolument pas les performances de la bête et je suis preneur de l'article original.  
Paul : Que nenni, il y a plus d'une planète dans notre système dont la gravité nous écrabouillerait.

Alors OUI MAIS NON !

Attention séance d'épilation de la pastèque en vue. :p

Je m'explique :

Il y a dans l'univers 4 forces connues actuellement :
- Nucléaire forte
- Nucléaire faible
- Gravitationnelle
- Électromagnétique

Mais qu'est ce qu'une force en fait ? 

Attention, définition en mousse qui mériterait d'avoir été publiée sur la bêta de wikipédia, je me lance :
"Une force c'est ce qui met en mouvement par un phénomène physique un truc qui existe"
@Copyright Mabdylon, t'y touches t'es mort !

Et oui, il n'y a que 4 forces connues dans l'univers. Alors là tu vas me dire : "oui mais l'énergie thermique, le pétrole, les ours bipolaires, toussa toussa, ça fait bouger les choses ! D'ailleurs dans The Walking Dead les zombies ils font courir trop vite les gens alors qu'ils sont tout lents !"

Bah t'as pas tort, non t'as pas tort. Mais t'as qu'à moitié raison aussi. Car n'importe quelle autre force que tu pourras me citer résulte d'une des forces citées plus haut. Par exemple la chaleur résulte de la vibration des particules (je fais en très gros) et du coup est générée par une des 4 forces là haut ! (Devine laquelle, mais bouquine pas mal avant si t'as jamais fait de physique).

Bon. Revenons à la faiblesse de la gravité. Oui parce que merde, l'univers tel que nous le connaissons n'est pas parfait ! D'ailleurs le monde en général, mais OSEF. Passons le passage ou ces 4 forces étaient liées (pendant approximativement même pas 1 seconde au début du big bang je crois), ces forces n'ont pas toutes été gâtées de la même manière par Mère Nature.

De souvenir et je revérifierai, par ordre décroissant :

Nucléaire forte >> Nucléaire faible > Électromagnétisme >> Gravitationnelle

Et quand je mets >>, je veux dire : Bien plus forte !

Pour comprendre, revenons à la force gravitationnelle découverte par un accro de la marque de la pomme :

Un jour, un type qui aime les pommes, appelons le Steve Jobs pour l'occaz, sous un pommier se prend un poire sur la gueule et se dit : "mais merde, si la lune tombe, c'est pour la même raison ! ". <<insérer se coucher moins bête>>

Si tu comprends pas, alors pour toi ce mec est un génie. Et en fait même quand tu comprends, ce mec est un génie de sérendipité pour avoir eu cette idée totalement barrée alors qu'à l'époque on allait au bûcher pour des maux bien moins graves :p

Oui oui, la lune tombe. C'est juste qu'elle met très longtemps à tomber et elle tombe à l'envers. Disons que la dernière éclipse totale s'est produit il n'y a pas longtemps, ou dans pas longtemps de souvenir : LA LUNE SE CASSE, ELLE EN A MARRE ! FAUT PAS DECONNAY NON PLUS, LES RTT TOUSSA TOUSSA.

Plus simplement, Steve a formulé son idée ainsi, ou presque selon wikipédia 0.02 alpha turbo pro : Si deux corps existent, ils s'attirent mutuellement l'un vers l'autre !

Easy style, qu'est ce que tu nous gonfles avec tes histoires de pommes moisies que Disney il a pas fait un dessin animé dessus encore ? Oui les gens s'attirent et ils font des trucs... Oups je m'égare.

Mais la question que tout bon physicien se pose ensuite est : Ils s'attirent combien ? Ils s'attirent comment ? 

Bon passé le psychotage, il élabore des tonnes d'expériences saugrenues pour faire ses mesures et il finit par trouver COMBIEN ! 10, 20, 30 ? Des patates, des pommes, des Newton ?

Appelons ça des Newton. Après tout, je m'appelle Steve Jobs alors pourquoi pas. Et comment je vais réussir ça à monétiser ça tous les ans encore plus cher si c'est pas copyrighté ???

Direction le bureau des brevets, Steve réfléchit et se dit : Mais merde c'est pas beaucoup quand même... Je me fais niquer par Googlomagnétisme 2.0 et Facebookléaire forte 3.0 là !!!

Et oui, comparativement parlant, ces autres forces sont plus fortes !

Exemple ?

Dans un atome par exemple, les électrons ne tombent jamais sur le noyaux ! Pourquoi ? 

MAIS PARCE QUE SINON CE SERAIT LA MERDE ! SINON LES OURS AURAIENT DES DENTS ET TOUT ET TOUT ! MÊME QUE TU PASSERAIS A TRAVERS TA CHAISE EN T'ASSEYANT DESSUS ! (dédicace à Planck, un mec qui bossait pour une boite de fenêtres, je vous raconterai).

Non tout simplement parce que la force nucléaire et électromagnétique font bien plus leur boulot que cette feignasse de gravité !!!

Oui d'ailleurs selon la définition de la gravité, pourquoi quand tu sautes en l'air la terre ne te suit pas ? Hein pourquoi ?!

Parce que la force gravitationnelle peut se résumer ainsi :


\vec{F}_{12}=-G\cdot\frac{m_1 m_2}{d^2}\vec{u}_{12}

EasyStyle non ? 
Propre, pas besoin d'expliquer plus, au revoir, bye bye, thx, mille mercis, oyé oyé !

G c'est la constante gravitationnelle, comme je vous l'ai dit : 3 fois rien ! que dalle, que nenni, po de bol, t'es mal tombé si t'as parié dessus ! 

NDLR : 6,6742×10-11 N·m2·kg−2 => Merci Wikipédia 2.0

m1 est la masse de l'objet numéro 1
m2 la masse de l'objet numéro 2
d la distance entre les 2 objets, qu'on va mettre au carré
u est là pour faire joli de souvenir (sans dec', doucement !!!)

Donc la force de 1 sur 2 peut s'exprimer ainsi. Et Steve l'a si bien formulé que pleins de forces ont à peu près la même forme. Genre elles décroissent souvent d'après le rayon au carré, d'où la théorie de l'unification, le saint Graal d'Indiana Jones !

Mais passons. Donc un objet 1 exerce sur un objet 2 une force proportionnelle à son poid. Déjà, ça explique pourquoi quand tu sautes la terre s'en branle complet et reste aussi inerte qu'une huitre. David contre Goliath c'est pas possible en physique. En Physique la WorldWideCompagnie gagne toujours !

Et en plus cette putain de force comme tant d'autre décroit selon le carré de la distance entre les 2 corps !!! Ca veut dire qu'à 4m la force sera 4 fois moins forte qu'à 2. Oui je te laisse relire, prends ton temps, c'est important.

Voilou, j'ai pas masse de temps et plein de travail, mais voilà en gros pourquoi la gravité c'est caca et c'est pas beaucoup ! Et même si une planète vient m'écraser MOI EN PERSONNE, je lui pisse à la raie car j'ai bien plus peur de mourir électrocuté bourré dans une prise électrique en 110V.

Et voilà aussi pourquoi Steve est si riche, car il a beau avoir un produit pourri, il est tout de même hyper présent à notre échelle. Du coup c'est IN, c'est Hype et ça se vend quand même. (j'assume absolument pas ce troll !!! )
J'espère que vous avez passé un aussi bon moment que moi, je vous donnerai des nouvelles de Steve, et peut être d'autres billets si celui là vous plait :) (ou que vous me donnez des billets c'est selon !!!)




Mabdylon, le physicien au rabais, 2 pour le prix d'un !


21 févr. 2014

Once upon a time... Hackathon



ROCA, un article que j'ai mis du temps à comprendre !
Après 5 années de Java/JEE web et compagnie, j'étais en ce début d'année 2013 un développeur "lambda" : je code ce qu'on me dit, en essayant de suivre les règles déjà établies sur le projet, sans me remettre en question, je suis payé en fin de mois, j'aime bien ce que je fais... Mais sans plus.

Métro / Java / Dodo

Cela faisait quelques mois que je voyais passer dans mes news d'autres types d'évènements : Les Hackathons.
Popularisés par Facebook, ces évènements regroupent de joyeux codeurs (des gens bizarres quoi) pour accomplir en 48h un prototype d'application à présenter devant un Jury, ... Évidemment il y a un prix à la clé, mais la clé de genre d'évènement c'est plutôt l'esprit de compétition.


Là, beaucoup de gens vont s'imaginer la scène tout bonnement ahurissante du film "The Social Network" :

Welcome to Facebook !
4 Développeurs acclamés par une foule de jeunes en délire, tapant frénétiquement sur leur clavier pour "Hacker un serveur Python en ligne de commande sous SSL, truc et machin". Oui beaucoup de gens s'imaginent qu'avec plus de 8 mots dans une phrases de 12 mots qu'ils ne connaissent pas, il s'agit FORCEMENT de quelque chose de compliqué. Et bien pas tant que ça :p

Alors non, les hackathons que je voyais passer près de moi ne semblaient pas du tout ressembler à cela...

Néanmoins pour les déçus, vous pouvez vous consoler sur ce genre d'épreuve !

Un titre qui ne laisse pas un gamer indifférent !
Après avoir raté 2 ou 3 occasions de m'y rendre faute de temps, je me décidai à franchir le pas et m'inscrire à mon premier hackathon avec un prix qui me laissait rêveur : Un geek trip pour 5 personnes d'une valeur de 25 000 euros dans la sillicon valley..

Bien sûr, avec humilité, je pensai cette récompense très loin de moi, mais l'espoir fait vivre.

Ce Hackathon était organisé par une société que je connaissais pas : "Critéo". Une semaine avant l'épreuve, la société a organisé un "Workshop". Il s'agit d'un atelier technique ou la société présente son coeur de métier, les technologies mises en places.


J'étais sur le cul... Une telle société existe en France ! Une société qui pourrait faire trembler google, qui possède une telle maîtrise de l'information et de telles technologies innovantes... La pression montait carrément d'un cran. Je devais être avec des cracks de l'informatique, des Jedi en puissance...

Quand tu veux tu m'embauches !
Mais loin d'être démonté, je me lançai tout de même dans l'aventure, bien décidé à tirer le maximum de cette expérience.

 Le grand jour arrive. La veille je me suis couché à 11h, cela ne m'arrive jamais. Je quitte mon boulot à 18h, cela ne m'arrive pas souvent non plus. J'arrive dans le hall d'inscription, ... J'ai l'impression d'être à la WorldWideCompagnie (joke). 10m de plafond, des baies vitrées gigantesques, un lustre de 10m de large. Les locaux de Google pour les conférences sont bien moins impressionnant de ce que j'en connais.

Dans la file d'attente, je discute avec 2 jeunes startupeurs qui viennent "prendre la température". Ils me disent "on connait un peu critéo, on est aussi sur le marché de la publicité, mais version mobile, tu vois ça c'est notre vision de la publicité ...". Il me tend son Galaxy S3, et me montre les bannières de pub qu'il a développé... C'est sublime, c'est magique, c'est tout ce que la publicité sur mobile n'est pas.



J'arrive enfin jusqu'au service des inscriptions : "Développeur, porteur d'idée, désigner ?" ... Hmmmmmm... tu m'as bien regardé ?

IM A FUCKING DEVELOPPEUR ! Tu vois pas que mes fringues sont pas assorties, que j'ai un pc de 3 kg sur le dos, une souris de pro-gamer et un sac de couchage ???

Non en fait j'ai juste dit timidement : "Développeur". Ok voilà ton T-shirt, ton bracelet pour entrer/sortir et 3 jetons.

Je rentrai m'installer en repérage. Beaucoup de monde, et curieusement peu de monde du workshop de la semaine passée. Je repère Pierre avec qui j'avais discuté lors de celui-ci. Nous décidons de nous installer ensemble pour suivre la phase d'ouverture de l'épreuve

 Euh attend... Pourquoi j'ai 3 jetons de poker ? C'est quoi le foutu rapport ? Je sens déjà que ça va beaucoup m'intéresser.



Première épreuve, je ne suis absolument pas concerné. Néanmoins dans la salle une quinzaine de personnes gardent leur calme du mieux qu'elles peuvent : les porteurs d'idées.

L'animateur lance les hostilités : vous avez 1 minute à partir du moment ou je vous appelle pour décrire votre idée, ensuite vous serez soumis aux votes du Jury pour vous donner une idée de l'adéquation de celle ci par rapport au thème du concours.

Les speechs s'enchainent. Parfois maladroits, souvent rigolos, ces drôles de personnages nous content leurs fables ... Mais il semble que peu d'entre eux recherchent des développeurs ... but... you know what ??? GO DIE IT'S SUSHI TIME !

Je sais pas pourquoi ça me fait penser à une montagne de Ferrero Rocher ..
J'ai noté les 4 idées qui m'ont plu. Avec Pierre, nous sommes un peu perdu... Et si finalement tout le monde était déjà venu en équipe et que nous ne trouvions pas de place pour coder ???

Mais c'est là que les jetons de pokers entrent en jeu : les porteurs d'idées ont pour mission de collecter un maximum de jetons sans éborgner les développeurs. Ce qui donne une situation assez rocambolesque : Imaginez un développeur affamé devant des plateaux de sushis à profusion et des porteurs d'idées venant essayer de vous convaincre de vous donner un jeton.

Bah.. C'est sympa.


Tour à tour, 3 des porteurs d'idées que j'ai noté dans ma Vip-List récoltent leurs jetons. Ils jouent le jeu ! D'ailleurs il y a un leap motion, un gadget informatique super sympa, à gagner pour le vaincoeur de ce mini jeu concours. Une broutille, mais on est là pour le challenge, alors pourquoi pas :)

2 équipes nous ont proposé de venir les rejoindre.

Il y avait une fille dont je ne me rappelle plus le nom... Son projet ne m'a pas marqué, ils sont 12 marketeurs dans leur équipe, et ... 1 développeur. "On cherche pleins de développeurs !! Notre seul développeur veut partir sur un plugin Chrome, mais on est ouvert à tout". Je ne suis pas hyper emballé... 12 chef de projets (j'exagère, mais au moins 5 de souvenir) pour 3 développeurs si nous y allons, ça fait trop de contremaître par esclave :p !




Bon ça faut être Padawan AngularJs pour comprendre mini !
Et puis il y a Martin. Lui il n'est pas porteur d'idée, il est développeur NodeJS et Angular. Il a déjà une équipe et il aide pour la quête aux jetons. On parle le même langage, en plus l'idée qu'il représente a retenu mon attention pendant les speech. Et puis NodeJS ! Ah si ya bien un truc qui me brancherait c'est de tester cette techno qui fait tant couler d'encre ces derniers temps.


Je ne sais pas si je serai des plus efficace, mais au pire je donnerai un coup de main en AngularJs que je pratique depuis environ 1 an.

Le choix est fait, l'équipe est constituée. Nous ne remportons pas l'épreuve des jetons, mais le jury semble tout de même séduit par l'idée qu'on représente. Après une brève pause clope avec notre porteur d'idée, je comprends qu'il a de l'ambition, l'ambition de tout déchirer !

J'aime ça ! Ce mec est là pour la win :) Il a faim... Moi j'ai trop mangé mais je bouillonne d'impatience à l'idée de commencer à coder !


On se regroupe et je m'attends à coder la nuit entière. Là Paul, le porteur d'idée nous dit : "Moi, je prône le sommeil. Je reste jusqu'à 00h et j'arrive à 9h demain.". J'aime encore plus ce discours. Après de nombreuses nuits passées à coder, je sais bien qu'il n'arrive rien de bien lorsqu'on est fatigué, et il semble en avoir l'expérience aussi.



Nous mettons en place le plan d'action, la répartition des taches et nous partons tous nous coucher pour reprendre de plus belle le lendemain. Et puis mon dernier train pour la banlieue est à 1h, ça m'arrange pas mal de ne pas utiliser mon sac de couchage !



Je n'arriverai pas à dormir. Je suis déjà de nature insomniaque, et même un somnifère ce soir là n'arrivera pas à m'assommer... 5h du matin je trouve enfin le sommeil et repars pour 9h direction Critéo... Fuck la banlieue, j'en ai marre du train !

Sur place, l'équipe est déjà presque au complet à coder, le petit déj est servi. Le coca, la caféine, le redbull coulent à flot. Toutes mes drogues préférées pour coder sont en self service : Nice !

Nous développons une application mobile pour sonder vos amis en temps réel en cas de dilemme. Le but : Produit une application iphone native, permettant à un utilisateur de scanner 2 objets et de proposer un sondage à ses amis en ayant des retours en temps réel sur son smartphone.

Si j'ai le proto entre les mains au bout du we, j'arriverai désormais à bien me sapper :p

Et je pars de loin !

L'équipe :
- Philippe (designer) : Ce mec fait l'intégration du CSS !! Je rêve, la seule chose que je déteste dans la conception de site web, et qui est très rarement faite par un designer... Il la fait :) Et bien sûr, il pond des maquettes à tomber par terre
- Pierre : Etudiant à Epitech, il va rejoindre Martin sur le développement du serveur NodeJS. Il connaît déjà un peu.
- Antoine : Développeur IOS, il va faire l'application iphone. Il a repéré une librairie de reconnaissance d'objet impressionnante. L'effet escompté : vous ciblez un objet avec votre caméra, et hop, la caméra reconnaît le produit dont il s'agit. (MoodStock pour info)
- Paul : Porteur d'idée. Il va nous envoyer tous les mockups dans la tête. Le rêve quoi, moi qui travaille toujours à vue dans le boulot, trop souvent en réagissant à l'urgence... J'ai la des schémas ultra-détaillés du parcours utilisateurs escompté.


Et moi... On est beaucoup trop de développeur, c'est pas facile de trouver une tâche sur laquelle on ne marchera pas sur les pieds du voisin. Je le sais bien, et je cherche avant tout à gagner, alors j'ai demandé à Martin la tâche bien isolée que je pourrai faire pour l'aider.

Je me colle sur le traitement des images cotés serveur pour générer une nouvelle image à publier sur facebook.

Ca à l'air con comme ça. Mais à l'époque je ne connaissais pas bien GitHub, j'avais lu 3 articles sur NodeJs, et je n'avais que très peu bidouillé avec les serveur SAAS (Oui excusez moi, je m'emporte, promis je mets bientôt des mots normaux.).

Bref, je pensais en avoir fini dans les 3h qui suivent, et ... non.



 Se mettre en route sur tel outil, lire telle doc et telle doc, essayer par tel biais, sauter de page en page sur stackoverflow, changer d'éditeur de code pour avoir quelque chose plus adapté à cette nouvelle technologie, fumer des clopes, boire du coca, visiter la terrasse MAGNIFIQUE de Critéo, se prendre la tête sur les technos de retouche d'image sur les serveurs héroku, comment
publier son site sur cette solution, comment écrire mes tests, manger des pizzas, manger des sandwich ....

Normal !
De mémoire, je retournai me coucher Samedi soir à 1h, complètement sur-excité, et n'ayant toujours pas réussi à fusionner ces 2 images. J'ai carrément merdé, mais j'ai le moral, mon équipe avance super bien.

Si j'avais du faire la même chose en Java avec mon stack techno préféré, c'était 1h de temps à coup sûr. L'apprentissage d'une langue étrangère et de tout son écosystème ne se fait pas en 1 jour.

Bien sûr dans un tel état, il était certain que le sommeil allait être une ressource rare. Déjà le trajet dans le train m'avait donné 10 idées à tester, la nuit à me retourner dans mon lit m'en apporta 100 de plus... 6h du matin je trouvai le sommeil... Définitivement les somnifères ça sert à rien dans ce cas là.


Lendemain 9h, rebelote. J'ai mes 110 idées de la veille à explorer, du gros son dans mon casque, je suis dans ma bulle comme d'habitude. Je regarde de temps à autre passer les journalistes, ou le résultat de mon équipe. Tout ce petit monde est semblable à une fourmilière, ici on abat des montagnes de travail, et on aime ça.

Parce que les choses prennent forme. L'appli IOS marchotte, le partage Facebook est presque opérationnel, les données sont bien enregistrées en base de donnée, mes images fusionnent proprement. Enfin presque. Je passe 1h30 à essayer d'insérer un liserai plus épais au milieu du flouté sur les 2 images... J'étais tellement stressé que cet élément ne ressemble pas aux plans de départ.

Je vois des lignes blanches mortes ...
C'est Martin qui me ramèneras à la raison : "Mais on s'en fout de la ligne blanche, c'est très bien comme ça, Paul il va kiffer grave !" (je tire un peu le trait ^^)

Ahah, comment j'ai pu tomber dans ce piège de perfectionnisme vieux de 100 ans ? Dans des conditions normales j'aurai eu sa réflexion bien avant, sûrement le manque de sommeil je pense. Mais l'adrénaline compense.

Je peux enfin passer sur un sujet que je maîtrise et qu'on a complètement laissé à l'abandon : le site web pour voter ! Et mince il nous reste que 3h... Mais là au moins j'ai mes marques, et surtout Philippe pour faire l'intégration du CSS, du coup je me concentre uniquement sur le code.

Donc c'était bien ça, c'est l'inconnu qui m'a déstabilisé. Car sur un domaine maîtrisé, les 3h ont été largement suffisantes pour pondre le site web :)

14h, le jury aura lieu à 17h. Toutes les pièces fonctionnent. Paul à fortement retravaillé le plan de départ et ajusté le tir pour faire avec ce qu'on a. Magnifique, sans pression, il a tout simplement fait des coupes franches dans le projet de départ pour nous laisser sur des rails qui aboutiraient tout de même à une démo convenable.

Et là viennent les 2h les plus stressantes de n'importe quel hackathon. Il faut le savoir, par nature, les développeurs sont très optimistes. Un codeur seul qui estime le temps d'une tache de travail peut facilement se tromper d'un facteur 1,1 à 10....

L'expérience améliore les choses, mais la nature optimiste persiste. Des subterfuges existent pour masquer cette lacune dans le milieu du travail, pour mieux s'adapter en hackathon, mais ...

Par nature, si un développeur crée quelque chose, il aura surement déjà fait une partie ou une autre de celle ci dans son passé. Il occulte néanmoins souvent des points d'ombres qu'il ne verra qu'en parcourant le long et passionnant chemin du code. Et cette obscurité, il ne peut par nature pas la définir.

Vient l'assemblage final. Imaginez que vous avez construit une tour Eiffel, mais que le pilier gauche est en Australie, monté à l'envers, le pilier droit à moitié achevé au Nebraska, et le reste à long-island sur la plage.

Vous avez 2h. Bref, ce stress de fin de parcours est tout simplement jouissif. Les esprits deviennent hyper affûtés, les coupes franches de plus en plus nettes, et les stratagèmes pour bluffer le jury de plus en plus élaborés. Sur les dernières heures d'un hackathon, vous devenez plus productif qu'un week-end entier.

Cette dernière ligne droite est automatiquement mal calculée. Vous avez toujours vu trop grand, et vous n'avez plus que 2 options possibles à ce moment là :
- Rien ne marche, le Jury va bien se marrer, et vous serez absolument dégoûté
- Le minimum vital est en place, voir plus, et vous avez de quoi faire joujou devant le Jury.

15h50, le prototype est prèt ! Et ça le fait :)
On a enlevé pleins de fonctionnalités prévues, mais on a le minimum vital !

1/ Lancement de l'application iphone,
2/ Le smartphone reconnaît automatiquement une paire de converse, et une paire de ballerine juste en les ciblant avec la caméra
3/ On publie le dilemme sur le serveur
4/ Le serveur publie sur notre page facebook (avec l'image fusionnée, tintin !)
5/ Les amis facebook vont sur le lien pour voter pour leur produit préféré, et le pourcentage de votes s'affiche.

Paul répète avec Martin depuis une bonne heure son speech pour la présentation au Jury. Ils ont fait 60 fois le même pitch avec un chrono. Lucie, notre mentor, les aiguilles sur des axes à améliorer. Les phrases sont millimétrées, le scénario du speech modifié 10 fois pour être plus intriguant, plus marrant.

Merde, c'est beau, tout le monde se déchire grave !

16h, plus le droit de coder, le jury aura lieu à 17h. Je n'ai pas mangé depuis la veille à 20h. J'ai englouti environ 4 litre de coca et 8 redbull entre temps. J'ai fumé 2 paquets de clopes... enfin de début de clopes. J'ai été 2 fois au toilettes en courant car j'avais oublié.

Non sans déconner. Cet océan de calme et de satisfaction qui vous envahit de 16h à 17h. C'est juste le pied.

Enfin je n'exhibe pas trop, car il y en a un qui a un pression maximum, exactement celle que j'avais il y a 3h. Il doit tout calculer, il n'a qu'une minute, et elle doit être parfaite. Il a sur le dos le poids de toute l'équipe, et il gère ça à merveille.

Nous ne gagnerons malheureusement pas cette épreuve. Le jury a été séduit, mais une autre idée a eut plus de succès. D'ailleurs techniquement ils ont fait quelque chose d'assez facile. 1 seul développeur pendant 6h l'a achevé...



En même temps leur projet répond parfaitement à la problématique du concours, c'est propre, c'est bien présenté, au final n'était-ce pas le but ?


Notre speech était très bon, le scénario rigolo, les questions réponses avec le jury très satisfaisantes.


Nous avons fait une super performance !

Guess what ? WE GOING TO HARD SLEEP TONIGH !


Les hackathons s'enchaîneront ensuite, avec quelques victoires même !

- 1er prix portage : 1000$ au Hackathon Tizen-Paris, 2 semaines plus tard.
- 3ème place au Hackathon Tizen-Toulouse 1 mois et demi plus tard.
- 30 Sélectionnés pour 120 inscrits pour participer à un hackathon select sur google glass, FUCK YEAH !
- 1 prix originalité : 3000 euros au Hackathon Pernod-Ricard il y a 1 mois de cela.



Bref, je crois que je suis addict.


Mabdylon,

président l'association des hackathonneurs anonymes.


PS : Merci à Cynthia #Swag pour les corrections !!!! YOLO TKT !